Posted on Laisser un commentaire

Morgon

Morgon

carte-morgonLe vignoble est implanté exclusivement sur la commune de Villié-Morgon, au nord du département du Rhône.
Le cru Morgon est le deuxième plus étendu en surface après Brouilly.
Il est adossée aux monts du Beaujolais avec une exposition au sud-est, d’où un ensoleillement optimal.
Les sols composées de sables issus de la décomposition du granite, sont localement appelés « roches pourries ».
Particularité locale, un amas singulier a constitué une croupe, la côte de Py.

Les Charmes, le Py, Douby, Corcelette, les Grands Cras sont des terroirs les plus reconnus de cette AOC Morgon.

Ce cru exprime si bien son terroir, et la complexité de ses constituants, que l’on utilise parfois, pour le décrire, un terme qui lui est propre : on dit de lui qu’il « morgonne ».
Ainsi, on insiste sur le lien étroit qui le rattache à ses sols la fameuse « roche pourrie », sa localisation et l’exposition des différentes zones du cru.
La robe des vins de Morgon oscille entre le carmin et de grenat profond.
Les arômes du Morgon sont à rechercher du côté des fruits à noyaux et notamment la cerise.
Les cuvées bien structurées développeront avec la temps des senteurs de fruits mûrs et de kirsch.
Le Morgon est charpenté, puissant, riche, charnu et apte à la longue conservation.

Superficie = 1100 ha

Posted on Laisser un commentaire

Moulin à Vent

Moulin à Vent

carte-moulin a ventL’appellation tire son nom de la présence d’un vieux moulin à vent situé au centre du vignoble et qui servit à moudre du grain jusqu’au milieu de XIXe siècle.
Les ailes arrachées par la tempête en janvier 1910 n’avaient pas été remplacées.
A l’occasion du 75e anniversaire de l’appellation Moulin à Vent, célébré le 12 juin 1999, le moulin a retrouvé ses ailes et son état de marche.

C’est le 17 avril 1924 que cette appellation fut délimitée et reconnue.
L’aire d’appellation s’étend sur deux communes : Romanèche-Thorins en Saône et Loire et Chénas dans le Rhône.

Nourri des arènes granitiques roses et friables appelées gore ou grès, infiltrées de filons de manganèse sans doute à l’origine de ses caractéristiques, le Moulin à Vent exhale au nez des arômes de cassis, de roses fanée, de vanille et d’épices.
En bouche, c’est un vin charpenté, tannique et complexe ; c’est le vin de garde par excellence 10, 15, 20 ans et plus selon les millésimes et on dit de lui qu’avec l’âge, il évolue vers des arômes de cerise, de griotte et de truffe, se rapprochant ainsi de ses voisins bourguignons.

Parmi les secteurs réputés de ce Cru, on peut mentionner le Craquelin, Champ de Cour, La Rochelle, Roche-Grès.

Superficie = 660 ha