Posted on Laisser un commentaire

2011 L’incroyable millésime

2011 L’incroyable millésime

Image-article2011-incroyable-millesime2011 est un millésime incroyable possède quelque chose qui lui confère une forte personnalité sans doute due à l’éclat de sa structure, de sa richesse, de sa complexité.

Partant de vins généreux, plantureux, savoureux, il n’a pas été très aisé de sélectionner, choisir, trouver des cuvées « légères », friandes, éminemment fruitées très aromatiques.
C’est  après beaucoup de dégustations, de comparaison, d’essais que nous avons élaboré nos cuvées « Primeurs 2011« .

La première qualité que nous offre ce millésime, c’est d’abord sa couleur éclatante.
Les Beaujolais sont parés d’une robe étincelante, d’un beau rouge pourpre profond et soutenu, faisant preuve d’une grande intensité.
Vous trouverez sur le plan olfactif une palette aromatique où flottent des senteurs très florales où s’entremêlent des arômes de mûres, des fraises des bois, de myrtilles agrémentés de touches de cassis et de groseilles.
En bouche nos Beaujolais Nouveaux 2011 sont dotés d’une chair ample, volumineuse, bien enrobée, sur une textures fine, soyeuse, harmonieuse, voire exceptionnelle qui lui confère une belle maturité.

Le plus difficile dans ce millésime généreux, très savoureux, a été de sélectionner pour vous des Beaujolais et des Beaujolais Villages Primeurs d’excellence.
Pour cela il a été nécessaire de déguster, analyser et de référencer beaucoup d’échantillons afin d’élaborer les cuvées primeurs les plus aromatiques, gourmandes, croquantes, agréables, dotées d’une belle saveur, soutenue par des tanins onctueux, sans jamais se départir de son charme, de son élégance, de sa fraîcheur et surtout de son aspect friand : goûteux, chaleureux et délicieux.

Nous pouvons à n’en pas douter affirmer que 2011 est en Beaujolais, un grand millésime.
Après avoir dégusté et comparé quelques échantillons de « Primeurs » des années passées, nous pouvons dire de ce millésime 2011 qu’il possède à la fois la rondeur et l’étoffe du 2009 sans peut être en avoir la grandeur.
Il a quelques touches du millésime 2003 par sa sucrosité, ses notes parfois légèrement confites que l’on trouve dans certaines cuvées.
Par ailleurs, il ne serait pas étonnant qu’il évolue comme le millésime 2005 qui ne cesse de nous surprendre par son charme et sa volupté.

Lorsque le vin est bon dès sa naissance, il sera bon dans le temps.
Un bon vin, quel qu’il soit, est toujours l’oeuvre de la nature, l’empreinte du terroir, conjugués au savoir-faire, à l’expérience et au talent du vinificateur.

Nous souhaitons qu’avec ce millésime exceptionnel vous ayez grand plaisir à déguster nos sélections en Beaujolais et Beaujolais Villages et que ceux-ci vous apportent le fruit, le charme et le bonheur d’excellents vins.
Marchand de vins nous sommes, Marchand de bonheur nous souhaitons être.

Georges Dubœuf / 4 Novembre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *